Prev155 / 509Next

Découvrir des régionalismes d’ici et d’ailleurs en jouant au Francojeu des cégeps

29 février 2016

Le CCDMD vous invite à participer à l’édition 2016 du Francojeu des cégeps, organisé en collaboration avec l’Office québécois de la langue française. Du 1er au 31 mars, sur Facebook (avec ou sans compte FB), on peut entrer dans le jeu et prendre part à ce concours en ligne, réservé exclusivement aux membres de la communauté collégiale.

Le Francojeu intéressera plus spécialement les animateurs à la vie étudiante,  les enseignants de langue et littérature, les intervenants des centres d’aide en français et les responsables du dossier de la valorisation du français. N’hésitez pas à intégrer le Francojeu à la programmation des activités de valorisation de la langue dans les collèges.

En 2015 : les emprunts

L’édition 2015 mettait de l’avant les 10 mots de la Francofête, qui démontraient la capacité d’une langue à emprunter des mots à d’autres langues. Parmi les activités, on proposait un concours : les participantes et les participants suggéraient un emprunt à intégrer dans le vocabulaire français. La version 2015 du questionnaire se trouve en ligne. La liste des emprunts suggérés qui ont été retenus par le jury du concours sera publiée au printemps.

En 2016 : les régionalismes

L’édition 2016 promet d’être tout aussi divertissante et instructive. Elle portera également sur les 10 mots de la Francofête, qui  illustrent cette fois des réalités propres à des régions de la francophonie : chafouin et fada (France), poudrerie et dépanneur (Québec), lumerotte et dracher (Belgique), ristrette et vigousse (Suisse), tap-tap (Haïti) et champagné (Congo).

Les 10 mots de l'édition 2016 sont des régionalismes, c’est-à-dire des mots qui sont propres à certaines régions francophones. En répondant au jeu-questionnaire, les participantes et les participants découvrent des régionalismes d’ici et d’ailleurs, comparent les sens et les nuances. Le corrigé du questionnaire fournit des explications sur différents aspects des régionalismes et permet d’amorcer une réflexion sur un élément qui illustre la richesse de la langue française.

Les participants courent la chance de gagner par tirage de nombreux prix. À la fin du jeu-questionnaire, ils peuvent soumettre au jury du Francojeu des cégeps 2016 leur régionalisme chouchou (mot ou expression) que ce soit un québécisme ou un mot venu d’ailleurs, et qu’il soit présent dans le dictionnaire ou non. La personne qui aura proposé le mot gagnant se verra remettre un prix de 500 $. Le thème de la couleur locale touchera tous les étudiants et le personnel des cégeps, francophones comme allophones.  

Exploiter le Francojeu dans votre cégep

Voici des idées à l’intention de l’équipe d’animation des activités de valorisation de la langue.

  • Animation publique du Francojeu (cafétéria, café étudiant, agora…). Le jeu-questionnaire est projeté sur un écran et l’auditoire répond à main levée ou à l’aide de télévoteurs. À la fin, inviter l’auditoire à participer au concours sur Facebook. L’activité « À votre tour! » semble spécialement intéressante dans le cadre d’une animation collective.
  • Banque de régionalismes favoris : aménager un espace où les gens peuvent écrire (et définir) leur régionalisme préféré.

Si vous intégrez le Francojeu à la programmation des activités de valorisation de la langue dans votre collège, merci de partager votre expérience en communiquant avec Dominique Fortier ou Marie Duclos.

Bon Francojeu!

Note : Cette page est rédigée conformément aux rectifications orthographiques en vigueur depuis 1990. Pour en savoir plus : www.nouvelleorthographe.info.

Partager